• Petit matin

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi

    Petit matin

    Le soleil est déjà là
    Le lit est chaud de tes rêves
    Au rythme d'un cœur qui bat
    Sur toi le drap se soulève

    Pareil à l'oiseau de proie
    Bientôt je me sens coupable
    Penché au-dessus de toi
    De te voir si vulnérable

    J'ai envie de te toucher
    Mais réfrène mes caresses
    Je voudrais te réveiller
    Avec tact et gentillesse

    Dans un geste maladroit
    Tu me repousses et soupires
    Je m'égare au fil de toi
    Te survole et te respire

    Je perds la notion du temps
    Mon désir devient palpable
    Ton corps se cabre un instant
    Sous mes doigts incontrôlables

    Je languis au bord de toi
    M'impatiente à la lisière
    De ton généreux sous-bois
    Entrouvre-moi ta clairière


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :