• Les huit merveilles du monde

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi / Marceau Piana

    Les huit merveilles du monde

    La pyramide de Chéops est toujours là
    Depuis longtemps elle trône dans le salon
    Je me souviens du jour où tu me l'apportas
    Gage d'amour à la mesure de ta passion

    Je possédais déjà le temple d'Artémis
    Quand on me livra par coursier babylonien
    Accompagné d'un mot signé Sémiramis
    Le mode d'emploi pour suspendre ses jardins

    Mes anniversaires
    Me pèsent comme des corvées
    Si tu pouvais les oublier
    Tu cherches à me plaire
    Mais pourquoi ne comprends-tu pas
    Que mon plus beau cadeau c'est toi

    Je reçus la statue de Zeus d'ivoire et d'or
    Ce n'est pas pour moi que l'avait sculptée Phidias
    Et pour mes vingt-cinq ans que je déplore encore
    Tu me donnas le mausolée d'Halicarnasse

    L'année d'après ce fut le phare d'Alexandrie
    Que tu m'offris dans du papier sulfurisé
    Au pied du colosse de Rhodes où je m'ennuie
    Je ne trouve plus la sortie de mon musée

    Mes anniversaires
    Me font regretter d'être né
    Ce n'est pourtant pas compliqué
    Si tu veux me plaire
    Garde ces merveilles pour toi
    Sois la huitième et viens chez moi


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :