• La désespérance

    Paroles : André Coucharière       Musique : Michel Pierozzi

    La désespérance

     

    Comme un lambeau de brume
    Recouvre un ciel d’été
    Et voile sa clarté
    D’un manteau d’amertume

    Comme un rêve englouti
    Au milieu d’un orage
    Et qui vient faire naufrage
    Aux rives de l’ennui

    C’est la désespérance
    Que je chante aujourd’hui
    Il y a tant d’errances
    Qui habillent nos vies

    Comme un voilier perdu
    Dans une mer hostile
    Qui cherche son salut
    Vers une terre d’exil

    Comme le cri d’un oiseau
    Qui transperce la nuit
    Et réveille aussitôt
    Une blessure endormie

    C’est la désespérance
    Que je chante aujourd hui
    Il  y a tant d’errances
    Qui habillent nos vies

    Comme une perle d’eau
    Perdue sur un visage
    Qui ravive l’image
    D’un ultime sanglot

    Comme le vers et la rime
    Qui rappellent soudain
    Cette douleur ultime
    D’un souvenir lointain

    C’est la désespérance
    Que je chante aujourd’hui
    Il y a tant d’errances
    Qui habillent nos vies


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Avril 2016 à 12:26

    c'est une pro de la désespérance qui vous dit merci de cette belle chanson .....car malgré tout elle ne nous fait pas plonger d'avantage .....c'est juste une réalité.....et cette chanson est très mesurée !!!   Bravo !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :