• Comme une fleur fanée

    Paroles & musique : Michel Pierozzi

    Comme une fleur fanée

    J’ai longtemps attendu j’ai longtemps espéré
    Voir un jour mon cœur se passer de chagrin
    Se couvrir de poussière ne plus se réveiller
    A la moindre complainte ou au moindre parfum

     

    Comme une fleur sauvage sur le bord d’un sentier
    Je blesserais sans pitié les mains aventureuses
    Comme l’oiseau qui s’envole après avoir mangé
    J’oublierais sans remords les âmes généreuses

     

    Mais les champs du bonheur sont souvent sillonnés
    Par le fer tranchant des amours éphémères
    Et les rêves perdus dans la terre gelée
    Ont planté leurs racines jusqu’au fond de l’hiver

     

    Même si parfois le vent chasse de mes pensées
    Pour l’instant d’un regard mes souvenirs amers
    Souvent devant mes yeux passe le voile nacré
    De la mélancolie monotone et austère


  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Mai 2016 à 15:13

    j'aime cette musique...........si particulière je trouve.......mais il me venait une idée....je serais très curieuse de t'entendre chanter sans musique .......ça doit être très joli aussi  et ça, c'est rare !!!

    Bonne journée

    2
    Samedi 7 Mai 2016 à 10:29

    C'est l'un de mes premiers poèmes que j'ai écrit dans mon adolescence.

    Je l'ai mis en musique beaucoup plus tard !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :