• Vie antérieure

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi

    Vie antérieure

    Je me rappelle un château
    Mémoire ou réminiscence
    Filigrane en transparence
    Diaphane reflet dans l’eau

    Y a-t-il parfois au fond de soi
    Un berceau de prédilection
    Qui n’est pas si souvent qu’on croit
    Issu de l’imagination


    Quand finissait l’oraison
    Du vent qui courbait la plaine
    Était-ce bien la fontaine
    Qui murmurait sa chanson

    Y a-t-il toujours des troubadours
    Qui parce qu’ils ont trop aimé
    Se voient condamnés pour toujours
    À vivre une autre éternité


    Si je n’avais jamais vu
    Ce donjon et ces murailles
    Je sais qu’en cotte de mailles
    J’y avais déjà vécu

    Y a-t-il jamais au fil des nuits
    Des rêves qui ne le sont pas
    Des souvenirs d’une autre vie
    Qui resurgissent çà et là


    Je me rappelle un château
    Moyen Âge ou Renaissance
    Périple autour d’une enfance
    Je n’ai rien vu de plus beau


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :