• Mozabite

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi / Marceau Piana

    Mozabite

    Mozabite
    À croupetons dans ta gandoura qui se mite
    Tu médites
    Les murs de ta pauvre chambre d’hôtel s’effritent
    Malgré le papier peint jonché de marguerites
    Sans limite
    La solitude a fait de toi un vieil ermite
    Qui se contente des litanies qu’il débite


    Mozabite
    Tu t’es perdu dans cette France où tu habites
    Dans ta fuite
    Cramponne-toi toujours à l’espoir qui t’abrite
    Ton oasis en plein désert que tu mérites
    Tu hésites
    Ce que les gens t’ont raconté n’était qu’un mythe
    Tu la voyais tout autrement ta réussite


    Mozabite
    Sur ton lit où chaque soir tu te précipites
    Tu t’agites
    Tu fais le tour de tes amours bien insolites
    Brèves étreintes qui ne sont jamais gratuites
    Tu invites
    Cette matronne ou cet éphèbe parasites
    Qui jouent le jeu de la tendresse et qui te quittent


    Mozabite
    Ne reste pas dans cet univers hypocrite
    Rentre vite
    Prends ton burnous ta gargoulette de terr’ cuite
    Pense au gourbi où Yasmina te ressuscite
    Tout de suite
    Avant que ta joie d’exister ne soit détruite
    Gardaïa c’est plus riant que Maisons-Laffitte


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Avril à 18:16

    Encore une chanson qui est passée à côté de son mérite. Ce qui me console, c'est qu'elle reste la préférée de mon Gégé...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :