• Le violoncelle

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi

    Le violoncelle

    Il tirait de son violoncelle
    Des soupirs langoureux
    Des pleurs ou des froissements d'ailes
    Des frissons harmonieux
    Il ne dérangeait personne
    Se faisait petit
    Comme les forêts de l'automne
    Il s'effeuillait sans bruit


    Il parlait à son violoncelle
    Presque toutes les nuits
    D'une voix douce et paternelle
    C'était son seul ami
    Dans cet univers magique
    Il semblait heureux
    Mais son choix de vie chimérique
    Intriguait les curieux


    Il étreignait son violoncelle
    Le couchait contre lui
    Un bras autour de son cou grêle
    Il s'endormait ainsi
    J'écoutais ces médisances
    L'air un peu distrait
    Pourtant aujourd'hui quand j'y pense
    Je sais que c'était vrai


    Quelqu'un lui prit son violoncelle
    On rit de son chagrin
    Il le chercha dans les ruelles
    Questionna ses voisins
    La plaisanterie stupide
    Soudain tourna court
    Si un musicien se suicide
    C'est par manque d'amour


  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Septembre 2016 à 10:02

    Quelle douceur, .........................................

    Elle est touchante cette chanson......................vraiment très émouvante !!! 

    Quel beau travail vous avez réalisé ensemble  Marceau et toi !!!

    Félicitations à vous deux 

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 17:45

        Merci Chrisy.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :