• La truie

    Paroles : Marceau Piana        Musique : Michel Pierozzi 

    La truie

    J’avais la chevelure blonde
    La taille souple et les yeux gris
    Je ne connaissais rien du monde
    Quand on m’a donné un mari

    Je fus heureuse quelques jours
    Comblée une poignée de nuits
    Et puis j’ai guetté son retour
    Tant d’années ont passé depuis

    Première femme du sultan
    Sa confidente et son amie
    Je viens de fêter mes trente ans
    Mais suis bien trop vieille pour lui

    Ce n’est pas que ça me dérange
    Je suis lasse et docile aussi
    Désabusée je bois je mange
    Et suis plus grasse qu’une truie

     J’ai pourtant été la plus belle
    Des pucelles de mon pays
    Mais ne ressemble plus à celles
    Qui ont les honneurs de son lit

    Il a déjà dix-huit épouses
    La dernière est plutôt jolie
    Je n’ai jamais été jalouse
    À cela rien n’aurait servi

    Je règne sur tout le harem
    J’initie les autres à l’amour
    Les apprête comme il les aime
    Mon héro m'en sait gré toujours

    Je m’endors auprès d’un eunuque
    Me pelotonne contre lui
    Et c’est son souffle sur ma nuque
    Qui me maintient encore en vie

    Et c’est son souffle sur ma nuque
    Qui me maintient encore en vie


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Juin 2017 à 10:34

    Je ne peux pas donner mon opinion  sur ce texte qui me révolte : Ces choses me mettent hors de moi ! Je serait dans beaucoup trop acerbe  dans ce que j'aurais à dire quand aux conditions de la femme dans ces pays là. Je suis féministe.

    2
    Hier à 17:46

    Il faut se reporter aux moeurs de cette époque et ne pas tenter de comparer avec aujourd'hui. Le mot féminisme n'existait même pas. Il s'agit surtout là d'un drame d'amour, ne mélangeons pas tout. Merci à monsieur l'eunuque dont le sort n'était pas plus enviable que celui de la première femme du harem...

      • Hier à 19:04

        Vous avez raison ; mais je suis assez soupe au lait. LOL !  Mais c'est plus fort  que moi lorsque l'on dépeints la femme ainsi. Je ne supporte pas que la femme soit considérée comme une objet sexuel. A ces hommes !

        A part ce que j'en dis, ce texte est très bien écrit ! Je ne peux dire le contraire !

        Ce qui me gêne c'est ce que représente le thème en général. Je pense que vous comprenez pourquoi ?

    3
    Il y a 12 heures

    Considérez cette chanson comme un simple témoignage. Mais il est vrai que les harems existent encore, sous quelque forme que ce soit. Je suis désolé de vous avoir heurtée.

    4
    Il y a 1 heure

    Oh !  Monsieur Piana, ne vous formalisez pas ! Je suis ainsi  faite  :  Je suis une révoltée dans l'âme ! (rire). Dès que quelque chose me paraît inacceptable, je m'insurge contre les inégalités faites aux femmes et la plus part des hommes qui ne respectent pas les femmes : tel que les misogynes, et les phallocrates. Je m'estime à la hauteur d'un  de ces hommes pour bien des raisons.

    Je ne vous connais pas cher monsieur et ce que je vais écrire ne vous concerne en rien ; mais c'est du domaine d'un jugement envers les hommes... pas mal d'hommes en général !  A art la force qui les caractérise, ils ne sont pas plus intelligent que les femmes qui ont prouvé ce qu'elles valaient moult fois.

    Pour finir sur une note d'humour, ne dit-on pas que dieu à d'abord fait l'homme pour voir ce que cela donnait, puis, il a ensuite fait la femme sur le model de l'homme ; mais en plus perfectionné. Ce qui revient à dire que l'homme est le brouillon de la femme. (rire) Si les hommes se servaient un peu moins du deuxième cerveau qui guide leurs pulsions, c'est à dire, en dessous de la ceinture, peut-être que le monde marcherait déjà mieux !  Je suis contre le manque de respect envers les femmes, et de nos jour, leurs " phallocratie " est désastreuse !

    Avec tout mon respect cher monsieur Piana :

    Mais un respect que doivent intégrer les hommes à chaque être humain et principalement aux femmes qui ont les mêmes droits que les hommes

    " ne leurs déplaise "

    N. GHIS.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :