• La guerre

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi

    LA GUERRE

    Les chats ne chassent plus ils cherchent à se cacher
    L'hiver vociférant violente la vallée
    Des cris criblent les cœurs de leurs cordes cassées
    Des bombes rebondissent au bord des barbelés

    La guerre existe
    La guerre existe

    Le vent voit s'envoler des vautours éventrés
    Des corps comblent les creux des caveaux cabossés
    Des bras branlent brûlants sur des barreaux brisés
    Des formes floues s'effondrent à demi disloquées

    La guerre existe
    La guerre existe

    Des mains s'emmêlent immondes en armée momifiée
    Leurs doigts scandent une ronde où dansent les damnés
    Les fusils qu'ils fourbissent enflamment les bûchers
    Où nos filles effarées s'affaissent crucifiées

    La guerre existe
    La guerre existe

    Ma mère emmène-moi aux mers immaculées
    Dont tu parlais parfois pour te faire pardonner
    Je tombe de ces tombes où tu n'es pas tombée
    Sauve-moi de mes rêves et viens me délivrer

    La guerre existe
    Ha tu croyais m'épargner
    Mais la guerre existe
    Que ne suis-je mort-né


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Juin à 19:23

    Non seulement tu t'en sors bien au point de vue des allitérations difficiles de ce texte, mais, qui plus est, ton interprétation nous plonge avec conviction dans la conjoncture actuelle. Ta sensibilité, ici, est à fleur de peau, et c'est à nouveau une preuve (s'il en fallait une) que, malgré nos divergences politiques, nous nous rejoignons encore une fois sur le plan philosophique. En effet, nous sommes face à une guerre toute nouvelle, sans précédent, la plus dangereuse qui soit.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :