• La fossoyeuse

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi

    La fossoyeuse

    Elle me cache son visage
    Sous un masque de tragédie
    Et je ne sais pas davantage
    Pourquoi c’est moi qu’elle a choisi

    Elle est toujours là qui me guette
    Me pince et me fait trébucher
    Souvent sur moi elle se jette
    M’étreint au point de m’étouffer


    Elle exige que je m’attarde
    Sur sa poitrine décharnée
    Et si un soir je n’y prends garde
    L’aube me réveille à ses pieds

    Elle inocule dans mes veines
    Des poisons qu’elle a concoctés
    Me paralyse et puis m’entraîne
    À courir mille et un dangers


    J’ai beau implorer sa patience
    Je sens qu’elle viendra bientôt
    À bout de mes moindres défenses
    Ses ongles me griffent le dos

    Ses volontés me désarçonnent
    Je ne tiens presque plus debout
    Mais sa voix funèbre m’ordonne
    De ne pas plier sous ses coups


    Vous êtes laide et famélique
    Avide et pitoyable aussi
    Il est trop tôt pour que j’abdique
    Allez voir ailleurs si j’y suis

    Ne me poussez pas vers l’abîme
    J’aime la vie ouvrez les yeux
    Il y a tant d’autres victimes
    Qui ne demanderont pas mieux


  • Commentaires

    1
    Marceau Piana
    Jeudi 2 Juin 2016 à 20:07

    Je te trouve vraiment touchant dans cette chanson.  En dire davantage deviendrait immodeste et impartial. 

     

    2
    Jeudi 2 Juin 2016 à 20:27

    Merci Frami

    3
    Vendredi 3 Juin 2016 à 13:45

    C'est vrai Marceau a raison tu es touchant comme toujours, mais son texte est tellement fort et bien tracé que le résultat à vous deux  ne pouvait être que très très bon !!! 

    bravo messieurs !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :