• L'homme invisible

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi 

    L'homme invisible

    C’est peut-être risible
    Commode quelquefois
    Le plus souvent terrible
    Mais qui s’en aperçoit
    Et bien qu’inaccessible
    Je m’enferme chez moi
    Je suis l’homme invisible
    Par pitié parlez-moi

    Je vis toujours seul comme un sauvage
    Personne à qui donner la main
    Je vous ferais peur et c’est dommage
    Si je vous caressais soudain

    J’ai perdu la clé de la formule
    Qui me permettait à mon gré
    De redevenir sans préambule
    Un simple obstacle à contourner

    C’est peut-être risible
    Pratique quelquefois
    Le plus souvent horrible
    Mais qui s’en aperçoit
    Je suis presque invincible
    Mais n’en profite pas
    Je suis l’homme invisible
    Par pitié touchez-moi

    J’aurais supporté ma transparence
    Si je ne t’avais rencontrée
    N’être que du vent c’est peu de chance
    Quand on voudrait se faire aimer

    Tu ne connaîtras pas mon visage
    Moi-même je l’ai oublié
    Passif et voyeur sans mes bandages
    Je vieillirai à tes côtés

    C’est peut-être risible
    Enviable quelquefois
    Le plus souvent pénible
    Mais qui s’en aperçoit
    Je fais tout mon possible
    Pour garder mon sang-froid
    Mais c’est irréversible

    Je suis l’homme invisible
    Par pitié voyez-moi 

    Je suis l’homme invisible
    Par pitié voyez-moi 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :