• L'enfant de la guerre

    Paroles : Philippe Kireeff       Musique : Michel Pierozzi

    L'enfant de la guerre 

    Chez nous sur des consoles de jeux les enfants tuent
    Mais loin de nos frontières, c'est au milieu des rues.

    Petite boule de chair
    Petite chair à canon
    Si loin de nos frontières
    Si loin de nos maisons

    P’tit enfant de la guerre
    Qui jouait pourtant hier
    Tes jours sont comptés
    Tes jouets sont rangés

    Kalachnikov en bandoulière
    La crosse qui traîne par-terre
    Petit homme grand enfant
    Tu as à peine dix ans

    Tu marches au son des tambours
    Qu’ils sont loin les troubadours
    Qui berçaient notre enfance
    Dans une douce insouciance

    Mais tu souris quelle inconscience
    Vivre ou mourir quelle importance
    La guerre est ton pain quotidien
    Pas de projet de lendemain

    Pas d'argent pour le riz
    Mais de l’or pour les balles
    Au fond de ton fusil
    Qui crache la grenaille

    Si par chance tu t'en sors
    Au travers des combats
    C'est une mine qui te mord
    T'arrache un pied un bras

    P’tit enfant de la guerre
    Petite chair à canon
    Si loin de nos frontières
    Loin de nos horizons

    P’tit enfant de la guerre
    Petite chair à canon
    Si loin de nos frontières
    Si loin de nos maisons


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Avril 2016 à 12:19

    Ce texte fait très mal tant la réalité y est bien décrite !!!   Mais que cette chanson est belle et bien interprétée !!!

    Bouleversante.....  Comment avons nous pu en arriver là .....

    Chapeau bas Messieurs...!!!

    2
    Jeudi 28 Avril 2016 à 07:16

    encore un cri 
    il en faut toujours et davantage
    pour  dénoncer
    bravo à tous les deux
    amicalement
    Bernard

    3
    Samedi 30 Avril 2016 à 13:00

    Je crois que Bernard a bien résumé !!! bravo pour ce cri qui mériterait d'être beaucoup plus entendu !!! 

    J'aime cette chanson ....................elle provoque pourtant des larmes !!!

    mais aussi elle nous fait ressentir la chance que nous avons si nos enfants n'ont pas vécu cela !!!

    4
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 18:49

    Bonsoir Pierre Michel ,

    c'est excellent ! un texte fort, prenant, une musique rythmée qui encadre bien ce texte !

    franchement bravo, c'est excellent !

    j'aime beaucoup

    bien amicalement

    claude smile

    5
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 21:07

    Merci Claude !

    6
    Jeudi 2 Novembre 2017 à 17:55

    L'enfant de la guerre dont très peu se soucient de son sort... Ça fait se poser des questions, mais ne donne pas la solution pour arrêter ces tueries ! Trop d’intérêts en jeux ! Bravos mon ami Pierre-Michel  pour ce texte qui chamboule le cœur ! Amitié mon ami, Bonne soirée avec Fatima ta femme ! Ghis.

    7
    Jeudi 17 Mai à 19:11

    Tu te révèles auteur sensible. Que de temps j'ai mis à m'en apercevoir... Ce texte est un téléfilm réaliste qui te met un peu à nu , et qu'est-ce que tu es bien foutu à poil...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :