• Guillaume et le miroir

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi

    Guillaume et le mirroir

    Guillaume a volé le miroir de sa maman
    Afin de s’y contempler inlassablement
    Il se déguise et se grime à la dérobée
    D’encre bleue de craie blanche et de liège brûlé

    Petit Guillaume petit Guillaume
    Aime bien les jeux dangereux
    Petit Guillaume petit Guillaume
    Comme un arlequin capricieux
    Insatisfait dans son costume de dentelle
    Il est déçu de ne pas se trouver plus belle


    Guillaume a gardé le miroir de sa maman
    Le soir venu il s’y observe librement
    Il se transforme et se farde en un tour de main
    D’un crayon noir d’un bâton de rouge carmin

    Monsieur Guillaume monsieur Guillaume
    Aime tant les jeux amoureux
    Monsieur Guillaume monsieur Guillaume
    Comme un magicien audacieux
    La taille étriquée dans une robe nouvelle
    Le voilà surpris de se trouver presque belle


    Guillaume a brisé le miroir de sa maman
    Ces yeux soudain sont devenus moins complaisants
    Trop fatigué pour se démaquiller encore
    Sous sa perruque un peu de travers il s’endort

    Le vieux Guillaume le vieux guillaume
    Ne sait plus se prendre à son jeu
    Le vieux Guillaume le vieux guillaume
    Comme un pauvre clown ennuyeux
    Dans les replis bien défraîchis de ses dentelles
    Il a perdu tout espoir de se trouver belle


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :