• Chez toi

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi

    Chez toi

    Pour entrer chez toi
    Il fallait trouver le sentier
    Grimper à l'assaut d'un rocher
    Et enfin se déshabiller
    Mais ce n'était pas
    Pour plus d'originalité
    C'est qu'il nous fallait traverser
    La cascade

    Elle tombait devant chez toi
    Comme un rideau de perles d'eau
    Qui ne se tirait certes pas
    Qu'on passait en courbant le dos

    Parvenus chez toi
    On s'étendait devant le feu
    Et tout en séchant peu à peu
    On caressait tes chats frileux
    On ne parlait pas
    C'était devenu presque un jeu
    Arbitré par le rythme de
    La cascade

    Tu t'offrais doucement à nous
    Qui ne formions plus qu'un seul corps
    Lame de fond sur sable doux
    Tu nous aimais jusqu'à l'aurore

    Au petit matin
    On rallumait le feu de bois
    On buvait un verr' de lait froid
    En riant de n'importe quoi
    Mais c'était la fin
    D'un monde qu'on laissait chez toi
    Qui se terminait chaque fois
    En cascade

    Je n'ai jamais su retrouver
    Le chemin qui mène chez toi
    Mais ce parfum de bois mouillé
    Je ne l'ai pas rêvé je crois

    Non je n'ai jamais su retrouver
    Le chemin qui mène chez toi
    Mais ce parfum de bois mouillé
    Je ne l'ai pas rêvé je crois


  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Mai à 12:47

    Et bien après avoir écouté celle-ci aussi : J'aime ! Nul n'est besoin d'expliquer la chose que l'on comprends sans mal. Elle me plaît bien, le rythme et la mélodie également. Vous êtes très doués tous deux mes amis ! Je viendrai les écouter: une par une, sans problème, dès que je le pourrais car j'aime ce poète pour sa façon de voir la vie en chansons et toi, dans tes compositions, tu es unique ! Je vous aime tous les deux ! Très belle image ! Ghis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :