• Cessons de raconter des fables

    Paroles : Marceau Piana       Musique : Michel Pierozzi

    Un vieux salaud infréquentable
    Une acariâtre aïeule aigrie
    Deviennent-ils gens respectables
    Parce qu'ils ont les cheveux gris

    Les anciens parlent sans alarme
    De joies tout au long de la vie
    Je cherche en vain le moindre charme
    Au bouquet de fleurs qui pourrit

    Cessons de raconter des fables
    Fermons notre porte sans bruit


    Qu'importe l'art d'être grand-père
    Si on est condamné au lit
    On est affreux quand on a l'air
    D'un fruit talé d'un pain rassis

    Ne vaut-il pas mieux s'abstenir
    D'imposer aux yeux des enfants
    L'image de leur devenir
    L'inéluctable effet du temps

    Cessons de raconter des fables
    Précipitons-nous dans un puits


    Peut-on se regarder en face
    L'avoir osé même une fois
    Penché au-dessus d'une glace
    Et ne pas éprouver d'effroi

    Vieillir n'a rien de vénérable
    Ce n'est qu'une lente agonie
    Une maladie incurable
    Un jeu cruel que l'on subit

    Cessons de raconter des fables
    N'attendons pas qu'on nous oublie


  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Mai à 21:08

    Waouh !!!! elle est dure....très dure cette chanson ..... elle est bouleversante mais si bien écrite !!!

    Bravo pour l'interprétation et la musique ........

    Vous faites vraiment des merveilles tous les deux !!!

    Bises et à très vite !!!

     

    2
    Mercredi 31 Mai à 18:13

    Bonsoir Pierre-Michel

    Très dur ; mais tellement juste ! Je pense ainsi.

    Quand la vieillesse est là, nous sommes nullement anoblis !

    Cessons de se raconter des fables lorsque notre peau se flétrie.

    Même si l'on prend des airs affables, pour apprivoiser nos amis(es)

    Gentils vieillards : quoi qu'on en pense ou qu'on n'en dise,

    l'âge est là qui nous humilie...

    Très beau texte  de Marceau Piana ou justement, l'on n se voile pas la face.

    La musique est parfaite !

    Amicalement, Ghislaine.

    3
    Jeudi 1er Juin à 18:18

    Merci Ghis

    4
    Vendredi 18 Août à 08:56

    Bonjour, superbe texte & interprétation !  Merci pour ce partage ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :